100 Jours: Grève de la faim de Celestino Córdova

machi celestino_fr_100

Selon les dernières informations de réseau d’appui au machi Celestino Córdova, à presque 100 jours de la grève de la faim, son état de santé est critique. Le machi Celestino Córdova a perdu conscience quelques heures et a été hospitalisé en urgence en soins intensifs à l’UCI de Temuco. Le collectif Nouvelles générations Chili, devant le refus du gouvernement de négocier et d’entrer en matière sur la demande légitime du machi Celestino Córdova et fortement préoccupé par santé, a écrit une lettre informative, conjointement à d’autres organisations de Genève, au rapporteur spécial Mme Victoria Tauli-Corpuz pour solliciter que l’état chilien accepte une médiation et n’utilise pas l’alimentation forcée, pratique contraire à la Déclaration de Malte de l’Association Médicale Mondiale. 

Genève, le 19 avril 2018

Forum permanent des Nations Unies pour les questions autochtones et Rapporteur spécial sur les peuples autochtones

Mme Chandra Roy-Henriksen, Directrice A
Secrétariat de l’Instance permanente sur les questions autochtones (SPFII)
E-mail: indigenous_un@un.org
Mme Victoria Tauli-Corpuz
Rapporteur spécial
E.mail: indigenous@ohchr.org

Référence: Machi Celestino Córdova Transito en risque vital après 95 jours de grève de la faim.

Avec notre plus haute considération:

Par la présente, les organisations soussignées vous adressent leurs salutations particulières, ainsi qu’au Rapporteur spécial sur les peuples autochtones et à tous les membres du Forum et leurs délégués.

De même, nous vous adressons nos meilleurs vœux de succès dans le déroulement des activités de la 17e session de l’année 2018, proposant une analyse fondamentale telle que « Les droits collectifs des peuples autochtones sur les terres, territoires et ressources ».

D’autre part, nous invoquons l’article 42 de la Déclaration des Nations Unies, qui stipule: « L’Organisation des Nations Unies, ses organes, en particulier l’Instance permanente sur les questions autochtones, les institutions spécialisées, notamment au niveau des pays, et les États favorisent le respect et la pleine application des dispositions de la présente Déclaration et veillent à en assurer l’efficacité ».

Sollicitant son intervention urgente afin de promouvoir un dialogue de bonne foi entre le gouvernement chilien du président Sebastián Piñera E. et le machi M. Celestino Córdova Tránsito, en grève de la faim liquide indéfinie, depuis le 13 janvier 2018, détenu au Centre pénitentiaire de Temuco. À l’heure actuelle, il n’y a aucune volonté de la part des autorités chiliennes d’entamer un dialogue pour trouver d’éventuelles solutions, en d’autres termes la discussion est au point mort.

Le machi Celestino Córdova Transito revendique le droit d’exercer librement ses propres croyances spirituelles et de redonner de la force spirituelle à sa communauté par la cérémonie de renouvellement du «Rewe» (autel sacré naturel qui se trouverait seulement à 15 kilomètres de la prison de Temuco).

Il offre sa vie pour le renouvellement de son « Rewe » comme dernier acte de liberté pour son peuple, comme réponse au traitement injuste, inhumain et de privation historique que vivent « les gens de la terre » sur leur Wallmapu. Fait paradoxal, le Chili a déjà signé en 2008 la Convention 169 de l’OIT, en 2007 la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, par ailleurs la Constitution politique de la République, article 19, garantit à tous: «le droit à la vie et l’intégrité physique et psychique de la personne», en plus du droit à l’égalité entre toutes les personnes.

Avec ses propres mots, le machi Celestino Córdova Transito admet que: « ma vie est en grave danger, ainsi que mon intégrité physique et psychique ». Etre machi signifie avoir accès aux esprits de la nature qui vivent dans différentes dimensions spirituelles, créant ainsi une forte synergie avec les forces cosmiques de l’univers. C’est le pilier fondamental de son autorité spirituelle et politique au sein de la communauté. D’ailleurs, lui-même comme sa communauté ne sont pas seulement dans la crainte de sa mort physique mais également spirituelle, essence fondamentale de son être.

Nous attendons avec forte inquiétude le prochain rapport du Collège médical du Chili effectué après l’examen des médecins du 8 avril 2018 et pouvoir en prendre connaissance. Ceci dit, la gravité de l’état de santé du machi Celestino Córdova Tránsito est déjà certifiée par le rapport médical du 2 avril 2018, rédigé par les Drs Nelson Reyes Sanzana et Luis Umaña Rosales, à 80 jours de grève de la faim (perte de poids de plus de 23 kilos, tachycardie). Actuellement, il a été transporté de la prison à l’hôpital de Temuco.

Nous avons également examiné l’arrêt de la Cour d’appel de Temuco rendu public le 8 mars 2018, en réponse au recours de protection présenté par la gendarmerie dans le cas de Celestino Córdova. A l’unanimité, le tribunal a ordonné à la gendarmerie de prendre les mesures nécessaires pour protéger « la santé et l’intégrité physique et psychique du gréviste », en d’autres termes l’autorisation de le transporter à l’hôpital ou de le réalimenter par la force – sans tenir compte de la Déclaration de Malte de l’Association Médicale Mondiale – si sa vie court un danger. C’est à prendre en compte dans l’analyse des obstacles entravant le début de la médiation de la grève de la faim entre le gouvernement et le machi. En effet, le ministre de la Justice et des droits de l’homme du Chili s’appuierait sur cette seule alternative pour garder en vie Celestino Córdova.

Par conséquent, il est impératif d’inviter l’État du Chili à épuiser tous les moyens possibles pour que le machi Celestino cesse la grève de la faim tout en surmontant le conflit dans le juste respect de ses droits, notamment à préserver ses coutumes, sa spiritualité et ses institutions. Au Chili, l’enjeu essentiel ne concerne pas uniquement la reconnaissance des autorités ancestrales, en particulier du peuple mapuche. A ceci s’ajoute le fait que l’état ne doit pas se contenter de respecter et garantir le droit à la vie, il doit également le promouvoir.

En effet, la défense du droit à la vie n’est pas un droit impuissant et pourrait faire pencher la balance de la justice du côté de la force. C’est pourquoi, les militants et les défenseurs des droits humains de la société civile, en particulier des droits des peuples autochtones, tentent de manière persistante d’équilibrer la balance. C’est à dire défendre la promotion des droits afin de garantir à la société, dans son ensemble, harmonie, paix et développement dans la diversité.

Finalement, nous vous informons que tous les antécédents sur la situation du machi Celestino Córdova Tránsito ont été envoyés au Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme basé à Genève, le 24 mars 2018, y compris 11 fichiers démontrant qu’une fois les recours internes au Chili épuisés, son avocat a fait appel devant la CIDH. Documents que nous mettons à votre entière disposition, si nécessaire.

Nous vous remercions de votre collaboration et action en faveur du machi Celestino Córdova Tránsito dans son droit à être entendu par les autorités du Chili.

Avec nos plus respectueuses salutations.

Signent: 

Ana Vera Vega  
Activista de Derechos Humanos
E-Mail: anavera_vega@yahoo.es    

Cecilia Toledo
Colectivo Nuevas generaciones Chile
E-Mail: generations.chili@gmail.com

Flor Calfunao Paillalef                                                                          
Comisión Mapuche de Derechos Humanos MHRC                        
E-Mail: apo-werken.calfunao@mision-nacion-mapuche.info    
Mapuche International link / E-mail: mapuche.hrc@gmail.com

María Desponds Marinao
Defensora de los Pueblos Nación Mapuche
E-Mail: suwarex@bluewin.ch

José Ernesto Huilcaman & Lincoyan Huilcaman Aso.Kimun
E-Mail: aso.kimun@live.com

Annexe : Lettre du machi Celestino Córdova mis généreusement à disposition par le Comité éthique contre la torture, Chili

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s