Film + Débat avec Héctor LLAITUL

Héctor LLAITUL est le porte-parole de la Coordinadora Arauco Malleco (CAM), organisation autonomiste Mapuche qui lutte pour la récupération des terres, persécutée par l’industrie forestière et criminalisée par l’État chilien depuis 20 ans. Né à Osorno au sud du Chili, il a étudié à l’Université de Valparaiso à la faculté de travail social, comme militant il devient membre de la jeunesse rebelle Miguel Enríquez. Plus tard, son engagement politique le pousse à intégrer le Front patriotique Manuel Rodriguez (FPMR-Autonomo), une organisation qui a résisté contre la dictature de Augusto Pinochet. Face à l’injustice vécue par son peuple, son engagement social, culturel et politique le décide à fonder la Coordination Arauco Malleco, avec plusieurs communautés et collectifs Mapuche. En 2002, dans le cadre d’un montage nommé « Opération Patience » le porte-parole de la CAM sera détenu un an en détention préventive, puis acquitté. En 2010 – 2011, dans le contexte d’une condamnation d’une peine de prison de 10 ans qui reposait sur un témoignage anonyme (témoin masqué), Hector Llaitul et les prisonniers politiques mapuche ont organisé une série de grèves de la faim pour protester contre les conditions dans lesquelles les procédures judiciaires étaient menées à leurs encontre, principalement avec l’application de la loi antiterroriste et les doubles poursuites judiciaires auxquelles ils étaient soumis, en effet ils étaient inculpés pour les mêmes faits dans des procédures parallèles devant la justice ordinaire et la justice militaire.

Documentaire Üxüf Xipay (El despojo), de Dauno Totoro Tauli, 2004, vost fr, 1h13, a reçu plusieurs prix dans des festivals internationaux

Üxüf Xipay nous ouvre un éventail du processus de la résistance du peuple mapuche tout au long de ces 120 dernières années en tenant compte de différents blocs narratifs ou de thèmes variés. Il s’agit d’enquêter sur la « capacité de résistance de l’envahisseur » tout en analysant les rapports inégaux avec l’Etat chilien et le monde des grandes entreprises. Un peuple qui, sans homogénéité aucune, est passé par diverses étapes et besoins en refusant la spoliation, l’assimilation et la digestion des organismes gouvernementaux. L’analyse nous offre la vision du problème depuis le peuple mapuche lui-même concernant ses stratégies actuelles de résistance et de récupération de leurs pertes. /télérama.fr

La soirée commencera avec la projection du film à 19h000

Lieu: L’Ecurie, Rue Montbrillant 14, Genève 

Ouverture du bar dès 18h00

Info: generations.chili@gmail.com

ecurie2

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s